Rechercher

La collaboration, élément clef pour 88% des départements légaux en Europe


Dans une passionnante étude, l'European Company Lawyers Association a exploré les changements que les départements juridiques considèrent nécessaires et urgents.


Un changement de positionnement des fonctions juridiques

La collaboration avec les autres départements arrive en première position.

Si 47% ont déjà pris des mesures pour l'améliorer, ce n'est pas le cas pour 41% d'entre-eux, même si 30% l'on déjà planifié

Ce changement drastique correspond à un nouveau positionnement des fonctions juridiques, éthiques et conformité, qui deviennent plus proactives, et ont besoins de proposer des modules en "self service" afin optimiser leur efficacité opérationnelle et se concentrer sur un rôle plus qualitatif. C'est déjà le cas pour 40% d'entre-eux.

La collaboration ne s'arrête pas à l'écosystème interne mais s'étend aussi à l'optimisation des relations avec les contacts externes. La crise du COVID a bien sûr accéléré les besoins en collaboration numérique, qui a permis à 36% des répondants d'optimiser leurs coûts, via notamment, pour 31% d'entre eux, des logiciels de collaborations documentaires.


Un futur numérique

L'ECLA a demandé aux services juridiques leur vision à cinq ans vs. actuellement concernant l'importance du rôle des solutions numériques dans leur travail quotidien.

Les résultats sont clairs. Si aujourd'hui plus de 53% des répondants considèrent que ces outils couvrent entre 1% et 20% des tâches, ils sont 65% à prédire un futur où les outils numériques couvrirons plus de 41% de leur périmètre.


La nécessité d'une approche plus structurée

Pour permettre cette collaboration via des solutions digitales, les fonctions juridiques, éthiques et conformités changent déjà leur façon de travailler. La présence de plus en plus importante des legal ops est une illustration de ce tournant.

Pour en revenir à cette étude, la structuration des processus est considérée clef pour 92% des équipes juridiques, même si seules 25% d'entre elles reconnaissent une optimisation déjà mise en place.

La collection, l'organisation et la consolidations de la donnée juridique est aussi un des quatre changements considéré comme clef pour 93% des équipes juridiques. Là encore, il reste beaucoup à faire, puisque seules 25% ont déjà mis en place des actions d'optimisation.


Legalcluster, la plateforme collaborative, structurante et sécurisée

Nous avons développé la première plateforme pour les fonctions juridiques, éthiques et de conformité, collaborative par essence.

Elle est collaborative, car elle est ouverte à tous les membres de votre écosystème juridique, qu'il soit au sein de votre organisation, ou à l'extérieur de celle-ci. Elle est collaborative car chaque opération (contrat, déclaration de conformité, gestion des POA etc.) ouvre un espace ou les parties prenantes peuvent ensemble accéder à un espace d'échange, aux documents clefs, et à des workflows automatisés.

Elle est structurée car la donnée est consolidée dans des tableaux qui permettent aux équipes juridiques d'avoir une vision globale tout en isolant rapidement les opérations qui nécessitent une intervention.

Ses structures de données permettent de mobiliser cette dernière en cas d'audit.

Elle est sécurisée car construite sur l'architecture de Microsoft Azure, vous assurant les meilleurs standards mondiaux.


Et si nous en discutions ? Cliquez ici pour prendre rendez vous avec nos équipes